En direct du Conseil Communal

L’Échevin de l’Etat civil, Julie FERNANDEZ FERNANDEZ, qui a la Toponymie dans ses attributions, a, en effet, proposé au conseil communal de ce 25 janvier 2016, pas moins de 18 nouvelles dénominations de voiries.

Elles ont toutes fait l’objet d’un accord unanime des membres de la Sous-commission de Toponymie et du Collège communal et ont reçu l’aval de la Commission Royale de Toponymie et Dialectologie.

Ces nouvelles voiries sont situées dans le lotissement du Pré Aily au parc scientifique du Sart-Tilman, et dans le futur lotissement du domaine de Fayembois à Jupille.

Une toponymie à l’écoute de son histoire et en relation directe avec les lieux.

Au Sart-Tilman, 3 nouveaux noms de rues et 7 de chemins vont dorénavant intégrer le paysage liégeois.

Les dénominations ont tenu compte de la caractéristique des lieux. Elles font toutes référence au domaine scientifique belge et mondial.

LES FEMMES A L'HONNEUR.

Parmi ces nouveaux odonymes figurent 7 personnalités scientifiques.

3 femmes et 4 hommes ayant contribué à l’évolution de la science et plus particulièrement dans les domaines bactériologique, chimique, physique, astronomique et médical.

- Chemin Polina MENDELÉEF

Fille de Dimitri Mendeleïev, concepteur de la classification périodique des éléments, Polina MENDELÉEF a suivi les traces scientifiques de son père. Elle est une bactériologiste belge de renommée mondiale. Au moment de sa naturalisation belge, elle a changé l’orthographe de son nom.

- Chemin Lise MEITNER

Physicienne autrichienne d’origine juive de renommée mondiale, ses travaux sur la radioactivité et la physique nucléaire joueront notamment un rôle majeur dans la découverte de la fission nucléaire dont elle fournit avec son neveu Otto Frisch la première explication théorique.

Elle est citée comme l'un des cas les plus flagrants de scientifiques injustement ignorés par le comité attribuant le prix Nobel.

- Chemin Isala VAN DIEST

1ère femme universitaire et 1ère femme médecin de Belgique, en plus de sa clientèle privée, elle s’occupe de donner des soins aux pensionnaires d’un refuge pour anciennes prostituées et lutte contre la traite des femmes et la prostitution. Féministe, elle fonde avec Marie Popelin, première femme belge diplômée en Droit, la Ligue belge du droit des femmes.

Viennent ensuite 2 hommes :

- Chemin Ilya PRIGOGINE

Physicien et chimiste belge, il est surtout reconnu pour ses travaux sur la thermodynamique et les structures dissipatives (en thermodynamique, il s’agit d’un processus de structuration et d’organisation spontanée des molécules).

- Chemin Georges LEMAÎTRE

Astronome et Physicien belge qui rédigea une théorie « de l’atome primitif », visant à expliquer l’origine de l’univers. Ses travaux constitueront en partie le fondement de la théorie du Big Bang.

- Rue HUBBLE

Edwin HUBBLE, astronome américain qui a démontré l’existence d’autres galaxies en dehors de notre voie lactée. La NASA a donné son nom à un télescope spatial lancé en 1990 qui a collecté des données qui ont contribué à des découvertes de grande portée dans le domaine de l'astrophysique. Le centre spatial liégeois a d’ailleurs contribué au programme HUBBLE.

- Rue KEPLER

Johannes KEPLER, cet astronome allemand né en 1571 a découvert que les planètes tournaient autour du soleil en suivant des ellipses. La NASA a donné son nom à un télescope spatial lancé en 2009 afin de détecter des exo-planètes (planètes situées en dehors du système solaire).

- Rue du Centre Spatial

Cette voirie honorera le Centre de recherche de l’ULg qui a réalisé l’instrument de cartographie du ciel dans l’ultraviolet depuis le satellite européen TD1 ainsi que les prototypes de certains détecteurs du télescope spatial HUBBLE.

- Chemin de la Curiosité

Il fait référence au savoir et à la connaissance. Ce nom est en relation direct avec le lieu où est implanté le futur lotissement, à proximité duquel se trouvent des entreprises Hi-Tech.

- Chemin de la Clepsydre

Fait référence à l’horloge à eau utilisée notamment par Galilée pour calculer la durée de la chute des corps.

FUTUR LOTISSEMENT DU DOMAINE DE FAYEMBOIS

Le célèbre verger de Fayembois fait peau neuve avec 8 nouvelles dénominations de voiries s’inspirant directement de l’environnement du site. Un bel hommage à ce riche patrimoine naturel liégeois.

Pour choisir les odonymes du célèbre verger de Fayembois, les membres de la Sous-commission de Toponymie, à l’initiative de l’Échevin, ont tenu compte des propositions du promoteur.

Propositions ayant un rapport direct avec la flore et la faune du domaine.

- Drève de Fayen

Dérive du mot wallon « fay » = hêtre et également nom du Seigneur de l’endroit à l’origine du nom «Fayembois », propriétaire du vaste domaine en 1695. Il s’agira de la voirie principale du domaine.

- Rue des Noctuelles

Les Noctuelles sont des papillons de nuit répertoriés dans le bois de Fayembois.

- Rue des Geais

Cette rare espèce d'oiseaux qui « thésaurisent », qui stockent de la nourriture (glands, faines...) pour l'hiver et le printemps, fait partie des beaux volatiles de Fayembois. Il a la capacité de reproduire des chants et des cris d’autres oiseaux et même d’autres animaux, tels le chat ou le cheval. Son nom fera partie intégrante du nouveau lotissement et ne manquera pas d’enchanter les plus curieux par ses prouesses sonores.

- Rue des Ramiers

Personne n’est insensible à la beauté du pigeon Ramier. Leur présence attirera la curiosité des promeneurs et des futurs habitants du domaine.

LES PLANTES QUI ENJOLIVENT LE DOMAINE SONT EGALEMENT MISES EN AVANT.

La Place des Boutons d’or, le Voisinage des Griottes, le Sentier des Chardons et la Rue du Bois Joli, rappelleront l’origine champêtre des lieux.

Ces nouvelles appellations confirment, une fois de plus, combien tant les membres de la Sous-commission de Toponymie que l’Échevin sont sensibles à la richesse de notre histoire, de notre passé et de notre environnement.

Les dernières actualités au conseil communal

Ice bucket Challenge

22 aout 2014

La Mediacité

23 novembre 2009