Chambre

Nous vous remercions évidemment d’être venus nous présenter votre position sur la « vision stratégique » du gouvernement.

J’ai envie de dire ENFIN!

Celle-ci a été présentée fin juin par le gouvernement et c’est depuis cette date que nous demandons votre audition devant notre commission afin de vous entendre sur le catalogue social (et des horreurs) qui y figure : privatisation en masse, externalisations, fermetures de casernes (avec les conséquences linguistiques et humaines que cela induit), restructuration hasardeuse des parastataux, délitement de la composante médicale pourtant indispensable aux opérations et aux entrainement, mise en péril des formations des militaires, …

Il nous aura donc fallu plusieurs mois avant que notre Présidente accède à notre demande, c’est enfin chose faite. Merci.

Merci, d’autant plus que malgré vos différences vous semblez unanimes sur bien de points et vous partagez les inquiétudes que le groupe socialiste exprime depuis des mois dans cette commission.

En plus, les auditions font visiblement des miracles puisque vous avez comme par hasard une rencontre avec le Ministre demain...!

Le Groupe PS soutient évidemment certains objectifs louables du gouvernement : rechercher un ballon d’oxygène pour la Défense qui en a besoin notamment au niveau des investissements et rajeunir ses effectifs. Nous ne sommes donc évidemment pas fermés à l’idée d’investir dans notre armée de manière réfléchie et surtout européenne. Au niveau du Groupe PS, nous voulons que la fonction régalienne qu’est la Défense ait les moyens de réaliser les missions que nous pensions être les siennes.

Pour nous, le problème est que la vision stratégique est purement théorique et irréaliste dans ces beaux principes d’avenir. Pire, ce gouvernement a pris unilatéralement la décision d’allonger la carrière militaire ce qui handicape, et vous l’avez largement dit, la vision stratégique a peine adoptée.

Lors de mon interpellation au Ministre sur la décision gouvernementale de prolonger de 7 années la carrière militaire, le Ministre m’a en effet indiqué que, et je cite « Tout ceci aura une incidence sur la mise en œuvre de la vision stratégique, sur les dépenses et sur l\'âge moyen des militaires ». A peine adoptée, avec des mois de retard, la vision stratégique est donc déjà morte née.

La « vision stratégique » ressemble plus au mirage d’une oasis dans le désert budgétaire du Gouvernement qu’à une véritable stratégie militaire. Une oasis où fleurissent dès 2019, donc pour les prochains gouvernement, des investissements militaires plantureux faits de 34 avions de chasse, de navires, d’investissements massifs dans la nébuleuse ISTAR…

Ce n’était que de la com’ et l’heure est au bilan et les graphiques sont tout autre que ceux qui figurent dans la vision : 7.000 pertes d’emplois, 2 milliards d’économies record, jamais aussi peu de militaires belges déployés à l’étranger, presque plus aucun militaire déployé dans une mission ONU, et surtout l’engagement des militaires est en panne de même que leur moral tout en planifiant sous le manteau la fermeture de nombreuses casernes sans concertation comme le cas de Marche, Tournai ou Nivelles ou encore du MRA le prouvent.

Cela fait 2 ans qu’ils subissent les économies drastiques imposées par le gouvernement Michel à ce département.

On aurait pu croire que la liste des horreurs allait s’arrêter là… Mais non ! Charles Michel a tenu à « féliciter » la flexibilité et la disponibilité des troupes… En faisant reculer leur départ à la pension ! Pour nous, il s’agit d’un véritable coup dans le dos de nos militaires puisque ils devront travailler 7 ans de plus ! Et cela, sans la moindre concertation ni prise en compte de la spécificité de leur fonction !

Pour le Groupe PS, cette décision du gouvernement MR/N-VA fait honteusement table rase de la pénibilité du travail de nos soldats. Il réalise aussi un mauvais calcul budgétaire : garder les militaires en activité plus longtemps gonflera non seulement l’enveloppe des salaires, accentuera les maladies professionnelles, mais compromettra également fortement l’engagement de jeunes recrues qui devaient en principe remplacer le départ des plus âgés.
Où est la logique dans tout ça ?

Cette décision en plus de toutes les précédentes a également, et dès aujourd’hui, des conséquences concrètes sur les départs anticipés.
Le Ministre nous avait en effet affirmé qu’il n’y avait pas eu d’effet mais les réponses que j’ai obtenues à une de mes questions écrites sur le sujet prouvent le contraire ! Alors que chaque mois des militaires quittaient déjà l’armée en octobre, novembre et décembre, soit juste après l’annonce sur les pensions, ces chiffres de départs volontaires ont été multiplié plus que par 2 au mois d’octobre… Nous n’avons certes pas assez de recul nécessaire pour tirer des conclusions mais personne ne m’empêchera de penser que ce n’est pas lié.

Nous aimerions donc profiter de l’occasion pour vous poser une série de questions.

- Sur la pension des militaires justement, avez-vous été impliqués dans cette décision a posteriori puisque, avant l’annonce, j’ai cru comprendre que non! ? Où en est-on ? Quelles seront selon vous les conséquences de cette décision ? Comment jugez-vous la communication gouvernementale en la matière ? Quelles ont été les suites de votre manifestation presque inédite puisque si nous sommes habitués à voir des militaires dans les rue pour assurer notre sécurité, nous le sommes moins à les voir manifester?

- Quel est votre avis sur la coordination avec l’état-major de la Défense sur ce dossier ? Comment analysez-vous avec l’état-major l’impact sur le futur de l’armée, son personnel et sur la vision stratégique (budget, …) ?

- Que pensez-vous des possibles mesures transitoires que le gouvernement pourrait implémenter ? Comment expliquez-vous que votre requête de rencontrer le Premier ministre sur ce dossier n’a semble-t-il toujours pas été honorée ?

- Comment voyez-vous le transfert souhaité de militaires hors de la Défense ? Dans quelles conditions ? Avez-vous plus d’informations sur la création d’un corps de sécurité ? Le statut des « MP » serait-il une solution ?

- J’ai cru comprendre que nous vous êtes très critique sur la solution miracle du gouvernement qui veut recourir à l’outsourcing massif au sein de l’armée ? Avez-vous déjà observé les projets tests en la matière ? Cela coûtera-t-il vraiment moins cher, j’ai cru aussi comprendre que non ? A termes, ne craignez-vous pas comme nous que cela revienne à privatiser des pans d’une fonction régalienne ?

- Vous n’êtes visiblement pas plus chanceux que les membres de cette commission sur le plan de répartition géographique des casernes car comme nous vous devez vous baser sur des informations du terrain, des rumeurs...puisque il est mission impossible d’avoir des informations concrètes du Ministre alors que l’on sait toutes les conséquences au niveau du personnel et de la vie familiale mais aussi économique pour les régions où des casernes fermeraient ? Voyez-vous un déséquilibre Nord-Sud apparaître en la matière notamment au niveau de la composante terrestre ?

- J’ai aussi envie de profiter de votre venue pour vous solliciter et vous demander vos pistes pour rajeunir et féminiser les rangs de l’armée dans ce contexte ? Le Groupe PS vient de déposer un texte afin de susciter de nouvelles vocations chez les jeunes intéressés mais aussi afin de mener une étude sur les différentes initiatives prises par le passé – comme l’Engagement volontaire militaire (EVMI), le service d’utilité collective (SUC), les « active recruiters » et les stages jeunes – afin d’attirer les jeunes au sein de l’armée et de voir comment les améliorer et surtout les rendre attractives auprès des jeunes. Qu’en pensez-vous ?

- Des questions plus ponctuelles : Comment analysez-vous la volonté de « tuer » en tant que telle la composante médicale ? Comment expliquer la suppression à termes des militaires au sein du Musée royal de l’armée et vous savez que nous avons souvent interpellé sur le sujet ? Comment analysez-vous la volonté de supprimer l’Institut des vétérans ? Quel avenir pour les missions d’aide à la nation ? Voyez-vous une volonté de diminuer l’importance à l’avenir de l’Ecole royale militaire ?

Julie Fernandez Fernandez
Députée fédérale,
Commission Défense, le 15 février 2017

L’ensemble des auditions sont disponibles sur: www.lachambre.be

L'explosion d'un F-16 belge

07 novembre 2018

L'exposition temporaire du MRA

19 septembre 2018

Le War Heritage Institute

18 juillet 2018

Le remplacement des F-16

28 fevrier 2018

Retour vers le soudan

22 decembre 2017

Le plan Grand Froid

29 novembre 2017

Qu'en est-il des F-16

18 octobre 2017

#catalanReferendum

05 octobre 2017

Pension des militaires

30 mars 2017

L’avenir du SEDEE

16 novembre 2016

La prime de bilinguisme

13 juillet 2016

Les lieux de Mémoire

21 mars 2016

Le recours de l’ATCC

27 janvier 2016

Le statut du militaire

10 decembre 2015

La situation au Burundi

09 decembre 2015

Le sauvetage en mer

15 septembre 2015

Air Control Traffic Center

09 septembre 2015

01 juin 2015

Budget du SGRS

11 fevrier 2015

15 octobre 2014