Chambre

Question de Mme Julie Fernandez Fernandez à Theo Francken, secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, chargé de la Simplification administrative, adjoint au ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, sur « le décès d'un migrant en centre fermé »

Monsieur Francken, je ne vais pas revenir sur les circonstances dramatiques du suicide de Gebre, mais les déclarations du directeur général de l'Office des Étrangers m'ont choquée. Il a dit ceci: "Des milliers de personnes passent chaque année par l'institution. Il n'est donc pas irréel qu'une meure." Voici la conclusion de sa réaction mettant surtout l'accent sur les conditions de vie en centre fermé dont il estimait qu'elles étaient excellentes. Il ne fait aucun cas de la simple humanité ou de la plus élémentaire compassion à l'égard de ce qui se joue à chaque fois qu'un homme, une femme, une famille sont enfermés et qui, dans certains cas malheureux, en arrivent à mettre fin à leurs jours.

  • Comment appréciez-vous cette déclaration?

  • A-t-elle été concertée avec votre cabinet?

  • Considérant que chaque drame de cette nature est un drame de trop, quelles mesures entendez-vous prendre pour éviter qu'il ne se reproduise?


Réplique

Je n'ai pas reçu de réponse du secrétaire d'État relative à la phrase de M. Rosemont. Vous ne souhaitez pas intervenir? Qui ne dit mot consent, c'est un vieux proverbe mais en l'occurrence, j'ai le sentiment qu'il est réalité. Cette phrase qui réduit le sort de Gebre à un simple dégât collatéral, à une statistique dans les "pertes et profits" des centres fermés, en dit long sur l'état d'esprit du directeur de l'Office des Étrangers. Je le regrette. Votre silence et la non-condamnation de cette phrase en disent encore plus long sur votre état d'esprit et votre non-remise en cause de certains aspects de votre politique. Je ne peux que tristement le regretter.


La façon de communiquer de l'administration dont vous êtes responsable est choquante. Vous pourriez, devant le Parlement, la condamner. Ramener le suicide d'un homme à un simple dégât collatéral est grave.



Retrouvez l’intégralité des échanges sur www.lachambre.be

La Chambre des Représentants,
Commission de l'Intérieur, des Affaires générales et
de la Fonction publique


Bruxelles, mercredi 24 octobre 2018.

L'explosion d'un F-16 belge

07 novembre 2018

L'exposition temporaire du MRA

19 septembre 2018

Le War Heritage Institute

18 juillet 2018

Le remplacement des F-16

28 fevrier 2018

Retour vers le soudan

22 decembre 2017

Le plan Grand Froid

29 novembre 2017

Qu'en est-il des F-16

18 octobre 2017

#catalanReferendum

05 octobre 2017

Pension des militaires

30 mars 2017

L’avenir du SEDEE

16 novembre 2016

La prime de bilinguisme

13 juillet 2016

Les lieux de Mémoire

21 mars 2016

Le recours de l’ATCC

27 janvier 2016

Le statut du militaire

10 decembre 2015

La situation au Burundi

09 decembre 2015

Le sauvetage en mer

15 septembre 2015

Air Control Traffic Center

09 septembre 2015

01 juin 2015

Budget du SGRS

11 fevrier 2015

15 octobre 2014