Chambre

Monsieur le Premier Ministre,

Mardi soir, la BBC relayait une déclaration du Ministre de l’immigration grec Yiannis Mouzalas. Celui-ci prête à votre Secrétaire d’Etat Théo Francken les propos suivants, qu’il aurait tenu au cours ou en marge d’une réunion informelle du conseil JAI à Amsterdam : « I don’t care if you drown them, I want you to push them back » / Je me fiche de savoir si vous les noyez : je veux que vous les repoussiez (à la mer) ».

Monsieur le Premier Ministre, ce sont là des propos d’une extrême gravité, pour deux raisons :

- Il y a bien sur le cynisme inacceptable qu’il y aurait à afficher un tel mépris pour la vie des réfugiés. Une idée qui a elle seule suffirait à disqualifier complètement le discours belge.

- Mais il y a aussi le principe même du Push Back. Une attitude scandaleuse, en contradiction avec le droit international, qui ferait de la Belgique la Hongrie ou le Danemark du Benelux ! Une position qui n’apparait nulle part dans l’accord de gouvernement (mais bien dans le programme d’un parti de la majorité). La négation même de l’idéal humaniste au cœur du projet européen !

Il n’y a pas mille façons d’envisager la situation :

Soit Monsieur Mouzalas dit la vérité et les propos attribués à M. Francken sont avérés. Dans ce cas, je ne peux imaginer que vous cautionnez de telles déclarations. Ces propos mériteraient une sanction des plus lourdes, on ne pourrait se contenter d’un nouveau petit recadrage qui viendrait s’ajouter à une liste déjà longue.

Soit le ministre grec prête à M. Francken des propos qu’il n’a pas tenus. Et nous sommes alors devant ce qu’il faut bien appeler une crise diplomatique grave avec la Grèce, qui ne pourrait trouver d’issue sans des excuses publiques du gouvernement grec.

Mes questions sont donc évidentes :
- Quelles ont été vos réactions en découvrant cette déclaration ?
- Quelles mesures avez-vous prises pour faire la lumière sur cette affaire ?
- Quelles autres mesures allez-vous prendre pour laver cette atteinte grave à la dignité et à la réputation de la Belgique ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Réplique à la réponse de M. le Premier ministre :

Monsieur le Premier Ministre, dans une situation telle que celle-ci, nous ne pouvons-nous contenter de « la parole de l’un contre la parole de l’autre ». Il faut toute la lumière à cet égard. Aussi, mon groupe vous demande de convoquer l’ambassadeur de Grèce, bien sûr. Mais également l’ambassadeur des Pays-Bas : en tant que président de la réunion informelle au cours desquels les propos incriminés auraient été tenus, c’est à ce pays qu’il revient de garantir un compte-rendu fidèle des échanges. Et il est essentiel que les éléments qui vous seront transmis dans ce cadre soient également transmis au Parlement.

Nous ne pouvons tolérer de demi-mesures dans un cas comme celui-ci. Je le répète l’alternative est simple : des excuses grecques ou une sanction lourde de la part du Gouvernement. Sans quoi il faudra bien considérer que les propos prêtés à M. Francken sont effectivement la ligne portée par votre gouvernement. Parce que, qu’il s’agisse d’une réunion formelle ou « informelle », le rôle d’un membre du gouvernement est de porter à l’étranger la ligne du gouvernement. Pas ses opinions privées ou partisanes. Et dans ce cas, tous les efforts que vous pouvez déployer pour améliorer l’image de la Belgique à l’étranger seraient alors totalement vains.

Julie FERNANDEZ FERNANDEZ
Députée fédérale
Séance plénière du 28 janvier 2016.

Question d'actualité posée à M. le Premier ministre concernant les propos du Secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration à l'Ambassadeur de la Grèce.

L'explosion d'un F-16 belge

07 novembre 2018

L'exposition temporaire du MRA

19 septembre 2018

Le War Heritage Institute

18 juillet 2018

Le remplacement des F-16

28 fevrier 2018

Retour vers le soudan

22 decembre 2017

Le plan Grand Froid

29 novembre 2017

Qu'en est-il des F-16

18 octobre 2017

#catalanReferendum

05 octobre 2017

Pension des militaires

30 mars 2017

L’avenir du SEDEE

16 novembre 2016

La prime de bilinguisme

13 juillet 2016

Les lieux de Mémoire

21 mars 2016

Le recours de l’ATCC

27 janvier 2016

Le statut du militaire

10 decembre 2015

La situation au Burundi

09 decembre 2015

Le sauvetage en mer

15 septembre 2015

Air Control Traffic Center

09 septembre 2015

01 juin 2015

Budget du SGRS

11 fevrier 2015

15 octobre 2014