Chambre

Une « carte unique » pour les personnes handicapée?


Pour mes premiers pas en tant que député fédérale, j'ai récemment co-signé avec les Députés  Yvan Mayeur, Christiane Vienne une proposition allant en tous les cas dans ce sens. Cette proposition relaie un débat déja entamé au Sénat par nos collègues Philippe Mahoux et Franco Seminara.


Cette « carte unique » remplacerait les trois types de documents principaux existant actuellement pour les personnes handicapées : la carte parking, la carte réduction pour les transports en commun et les cartes octroyant certains avantages pour l’accès à des activités sportives, culturelles ou autres.
Derrière la proposition de loi sur une « carte unique » pour les handicapés , c’est en effet tout le débat sur leur intégration qui est posé.


Mais le projet de loi vise aussi et surtout à faciliter les démarches pour obtenir cette carte. Car actuellement c’est le parcours du combattant pour obtenir une « carte handicapé ». Carte de gratuité pour les transports en commun à la SNCB; carte parking au Service Public Fédéral Sécurité sociale; demande d’attestation spécifique au service Pension pour les invalides de guerre; etc.  L’obtention de chacune de ces cartes requiert une demande distincte, même si les documents à fournir sont identiques. Et selon qu’elle monte dans le bus, se fait accompagner dans le train ou gare sa voiture sur un emplacement réservé, la personne handicapée doit présenter la carte ad hoc.

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?. L'idée serait donc de remplacer les trois cartes actuelles par une seule donnant accès à tous les avantages et qui serait délivrée à vie. Avec pour interlocuteur unique le service des Attestations pour la personne handicapée du Service Public Fédéral Sécurité sociale qui serait le seul habilité à délivrer la carte.

Cette proposition de loi a déjà été envoyée aux associations actives dans le secteur de l’intégration de la personne handicapée. Si l’accueil semble y être globalement bon, les remarques ne manqueront sans doute pas. C’est aussi l’objectif du projet de loi disent ses auteurs qui sont conscient que leur proposition suscitera les arguments « pour » et « contre » mais veulent ainsi forcer la discussion sur l’intégration de la personne handicapée. « On estime que 13 % de la population est en situation de handicap, indique Franco Seminara. Et c’est même 33 % si on prend les problèmes de mobilité dans leur ensemble. » Avec ou sans carte, voilà des chiffres qui appellent en effet à tout le moins à un débat.

 

L'explosion d'un F-16 belge

07 novembre 2018

L'exposition temporaire du MRA

19 septembre 2018

Le War Heritage Institute

18 juillet 2018

Le remplacement des F-16

28 fevrier 2018

Retour vers le soudan

22 decembre 2017

Le plan Grand Froid

29 novembre 2017

Qu'en est-il des F-16

18 octobre 2017

#catalanReferendum

05 octobre 2017

Pension des militaires

30 mars 2017

L’avenir du SEDEE

16 novembre 2016

La prime de bilinguisme

13 juillet 2016

Les lieux de Mémoire

21 mars 2016

Le recours de l’ATCC

27 janvier 2016

Le statut du militaire

10 decembre 2015

La situation au Burundi

09 decembre 2015

Le sauvetage en mer

15 septembre 2015

Air Control Traffic Center

09 septembre 2015

01 juin 2015

Budget du SGRS

11 fevrier 2015

15 octobre 2014