News

Règlement de  police et d’administration relatif aux funérailles et sépultures
Nous le savons : Liège est une Ville exceptionnelle.
 

Elle l’est  aussi lorsque l’on parle de cimetières car peu de villes peuvent annoncer qu’elles comptent sur leur territoire  21 cimetières  de tailles et de réalités différentes: 21 cimetières cela représente +/- 120 hectares, 1800 inhumations par an, 1600 dispersions de cendres. Tout cela géré par les services de la Ville de Liège.
 
Ce sont près de 70 agents occupés à la gestion quotidienne.
 
Ces dernières années,  les us et coutumes en matière de funérailles ont également évolué et les missions demandées aux services de la Ville ont, elles aussi, bien changé.
 
C’est dire s’il était important d’actualiser la réglementation en la matière.
 
C’est chose faite au niveau de la Région, avec un nouveau décret qui remplace une législation qui datait de 1971… mais fallait-il encore adapté ce décret à la réalité exceptionnelle de notre Ville. C’est le but du nouveau règlement de police.
 
Il faut  tout d’abord saluer le travail qui a été fait par les services. 
Il n’était pas aisé, d’une part respecter les axes gestionnaires et les axes patrimoniaux du décret et d’autre part de les mettre au service des Liégeoises et des Liégeois….mais aussi des nombreux citoyens qui bénéficient des services de notre Ville en matière de funérailles et de sépultures.
 
Il fallait bien évidemment mettre le texte précédent en conformité avec la nouvelle législation wallonne, les pratiques communales et les aspects techniques de nos terrains.
 
Il fallait aussi dynamiser la gestion des cimetières : cela a été fait par une durée plus courte des concessions,  en simplifiant  la procédure d’abandon ou encore en permettant le regroupement des dépouilles mortelles.
 
Je pense qu’il est important de souligner la volonté de la Ville de conserver dans ce règlement communal, des mesures sociales bien nécessaires en ces temps de crise, en mettant en place un paiement échelonné et annuel de la concession  sur une période de 10 ans en veillant à ce que le montant soit quasiment égal à la redevance annuelle actuelle. Ainsi que la fixation d’une période transitoire de 5 ans permettant la réflexion pour les familles.
 
Mais une bonne gestion, c’est aussi la mise en place d’un régime de sanctions administratives, c’est aussi chose faite.
 
 
Il y a quelque mois,  j’interpellais le Ministre de tutelle au Parlement wallon et l’Echevin en charge des cimetières sur la souffrance de parents endeuillés par la perte d’un fœtus et sur les difficultés qu’ils rencontraient pour l’inhumation… C’est avec soulagement que je m’aperçois  que le Collège a entendu cette souffrance  et qu’une nouvelle parcelle des étoiles pour les fœtus de moins de 180 jours a été créée à la Ville de Liège à Sainte-Walburge, en attendant, l’aménagement de l’ancienne parcelle des anges de Robermont.
 
 
Mais je le disais ce décret wallon a aussi un aspect patrimonial.
 
Soulignons que la Ville a l’obligation de faire un inventaire des monuments d’importance historique locale. Cet inventaire permettra de budgéter  les besoins en termes de rénovation et de maintien.
 
Je pense toutefois que les familles « héritant » de ces sépultures ont,  comme l’ensemble des citoyens,  une responsabilité quant à l’entretien des tombes. Je ne doute pas qu’ensemble nous pourrons trouver des solutions pour  préserver le caractère remarquable de certaines tombes.
 
Enfin, puisque l’occasion fait le larron, je souhaiterai saluer le travail quotidien qui est fait dans les services de l’Administration et  j’ai d’ailleurs salué tout à l’heure le travail fait par les agents par rapport à ce règlement,  mais plus largement le travail fait par les agents qui sont tous les jours aux côtés de centaines de citoyens dans le deuil…
 
Pour les avoir fréquenté de près pendant plusieurs mois, je sais combien leur travail est difficile mais important pour la vie de notre Cité.
 
Je souhaite également attirer l’attention des autorités communales sur les discussions relatives à la création d’un statut du fossoyeur à la Région wallonne.
 
Ce statut qui permettrait une reconnaissance du métier en tant que tel.
 
 

Julie Fernandez Fernandez

Conseillère communale

Les dernières news

Le Brunch

09 septembre 2018

Conseil Communal

03 septembre 2018

Apéro de la Saint-Valentin

10 fevrier 2017

Crêpe Party du Pac Wandre

28 janvier 2017

Soirée paëlla !

07 mai 2016

Les lieux de Mémoire

21 mars 2016

La Chandeleur Party !

30 janvier 2016

Le statut du militaire

10 decembre 2015

La situation au Burundi

09 decembre 2015

Le sauvetage en mer

15 septembre 2015

Air Control Traffic Center

09 septembre 2015

¡ Soirée Paëlla !

02 mai 2015

300 FOIS MERCI !

01 decembre 2014

LA POLICE RESTE A WANDRE

01 decembre 2014

Souper Tex-Mex Ps Wandre

15 novembre 2014

Nocturne des mariages

04 octobre 2014

Permanence sociale

04 octobre 2014

Nocturnes des mariages

04 octobre 2014

Ice bucket Challenge

22 aout 2014

Permanences fiscales

21 juin 2014

Permanences fiscales

21 juin 2014

Permanences fiscales

18 juin 2014

Souper Paëlla

03 mai 2014

Apéro de ST VAlentin

14 fevrier 2014

Chandeleur Party

01 fevrier 2014

Conseil communal

12 novembre 2013

Nocturne des mariages.

05 octobre 2013

Avant le Bal....

20 septembre 2013

Noces jubilaires

31 aout 2013

Permanences

06 juillet 2013

Permanences Fiscales

19 juin 2013

Permanences Fiscales

12 juin 2013

Chandeleur Party

02 fevrier 2013

Conseil communal

28 janvier 2013