En direct du Conseil Communal

Réponse à l'interpellation de Mme Bénédicte HEINDRICHS relative à la gestion des cimetières liégeois

Conseil communal du 25 janvier 2016.

Madame la Conseillère,

Comme vous le précisez, la Ville de Liège accueille 22 cimetières.

Mon département a abandonné complètement depuis le mois de juin 2015, l’usage des pesticides dans les cimetières. Des nouvelles procédures se mettent en place pour le désherbage, des réflexions sont menées pour mettre en place des nouveaux aménagements plus adaptés aux nouvelles politiques d’environnement et le personnel de maîtrise a suivi des formations dans le cadre des nouvelles dispositions de gestion différenciée des cimetières.

Pour entrer dans le vif du sujet de votre interpellation, effectivement, nous ne manquons pas de données sous la forme de registres papiers, nous disposons également d’une série de bases de données informatiques qui, malheureusement, ne pouvaient pas faire l’objet de croisements dynamiques.

Depuis 2015, le Département des Affaires citoyennes (via le Département informatique) a procédé à l’achat d’une solution informatique et la reprise des données existantes est en cours. Toutefois, il restera encore des milliers d’encodages à effectuer.

Dès lors, en 2016, quelques engagements devraient gonfler le personnel des cimetières. Je l'espère!

Ce travail d'optimalisation de l'information des données sera la prochaine priorité du service des Sépultures de mon Département.

Une collaboration est envisagée, avec la Province de Liège, afin de multiplier les fonctionnalités de notre outil informatique (par exemple, une géolocalisation des parcelles, la prise de photographies par drone, …).

Je tiens à rappeler qu’une nouvelle signalétique a été mise en place dans l’ensemble des cimetières.

Je reviens également sur la création de promenades culturelles dans l’enceinte des cimetières via l’Office du Tourisme. Ces promenades sont l’œuvre d’une étroite collaboration entre mon cabinet et celui de mon collègue, Jean Pierre Hupkens.

La Ville de Liège, via son Département de l’Environnement ainsi que le Département des Affaires citoyennes, est engagée dans le projet « commune MAYA ». En 2016, des plantes vivaces mellifères seront intégrées au parc arboré des cimetières.

J’ai chargé mon Département de procéder au dépôt d’un dossier pour le Label « Cimetière Nature » puisque malheureusement cela n'a pas été possible l'an passé. J’ai appris que ce plan sera reconduit par le gouvernement wallon en 2016.

Par contre, sans attendre une labellisation wallonne, les services techniques des cimetières ont déjà mis sur pied de nouveaux types d’aménagement, entre autres :
♦ le remplacement des plantes annuelles par des vivaces indigènes ;
♦ la création de mares d’eau ;
♦ augmenter le nombre d’hôtels à insectes ;
♦ l’enherbement des allées ;
♦ la réalisation de végétalisation couvre-sol.
L'installation de nichoirs dans les arbres à oiseaux mais aussi à Chauve-souris.

Je termine en vous informant que toutes les entrées de nos cimetières sont accessibles pour les personnes à mobilité réduite. Une rampe d’accès et un plan incliné ont été aménagés notamment à Robermont et Sclessin.

En ce qui concerne la promotion de la crémation , je pense que c'est une mission du Centre funéraire et qu'il ne m'appartient d'orienter le citoyen dans le choix de ses funérailles.


Julie Fernandez Fernandez
Echevin de l'Etat-civil de la Ville de Liège en charge des cimetières.

Les dernières actualités au conseil communal

Ice bucket Challenge

22 aout 2014

La Mediacité

23 novembre 2009