En direct du Conseil Communal

VIII.1

Réponse à l’Interpellation de Monsieur le Conseiller Monsieur Hassan Boussettat
relative à la parcelle dite « des musulmans » au cimetière de Robermont

Conseil communal du 28 janvier 2013


Monsieur le Conseiller,

Avant de vous donner des éléments de réponse, je tiens d’abord à vous préciser que la volonté du Collège en matière de funérailles et de sépultures, est de permettre à chaque liégeoise et liégeois d’être enterrés selon ses us et coutumes... et que chacun soit traité de façon égalitaire.

Depuis plus d'un an, une série d'acteurs de la Ville de Liège ont participé à une réflexion globale sur la parcelle affectée aux inhumations selon le rite musulman. Le groupe de réflexion a associé à ses travaux des "sages" .

En 2011, la parcelle de Robermont était complète. Le collège a donc décidé de créer une nouvelle parcelle dans le cimetière de Jupille-Bruyères (rue Bois-de-Breux). Cette parcelle permet la prise en charge de 80 adultes et 28 enfants et à ce jour, l'occupation totale atteint presque 50 pour cent des places disponibles et devrait nous permettre d’assurer les funérailles selon le rite musulman durant encore un an..

Pour ce qui concerne le cimetière de Robermont (s 172,174,186A et 186E), on compte 1.400 sépultures dont une grande majorité n’est pas couverte par un titre de concession.

Au printemps 2012, en collaboration avec l'Université de Liège (Professeur Philippe Boxho, médecin légiste), le service a effectué des prélèvements sur les terres des parcelles de Robermont pour établir la durée de temps nécessaire à la décomposition naturelle des corps.

Les dernières actualités au conseil communal

Ice bucket Challenge

22 aout 2014

La Mediacité

23 novembre 2009