En direct du Conseil Communal

Merci Madame la Conseillère pour ces questions liées à la fin de vie et pour lesquelles il est essentiel que chacun s’investisse.



Comme vous le savez, en Belgique, depuis quelques années déjà, nous sommes dans un système extrêmement favorable au don d’organes, à savoir le système dit de l’opting out.

Autrement dit, chacun d’entre nous est considéré comme un donneur sauf s’il a préalablement manifesté formellement une volonté contraire.



Dans les faits, en l’absence de consentement formel, il arrive encore trop fréquemment que la famille ou un proche parent s’oppose à ce qu’on prélève des organes valides. Or, les médecins ne prennent jamais le risque de prélever des organes sans le consentement des proches.

Dans la pratique, cette manifestation de volonté, établie dans un écrit, sera enregistrée au Registre national. A Liège, le formulaire de déclaration peut être téléchargé sur le site de la Ville.



Quelques chiffres à Liège.



Suite aux tristes événements de la Place Saint-Lambert, les Liégeois se sont vus cruellement rappeler l’importance de cette démarche solidaire qui consiste à s’inscrire sur le registre de donneurs d’organes !

Mais, malheureusement, la demande d’organes est actuellement bien plus importante que l’offre.

En 2010, 223 Liégeois-es se sont inscrits comme donneurs d’organes, 161 en 2011, et 315 en 2012.



À titre indicatif, mes services ont enregistré 43 refus en 2012 et nous comptabilisons déjà 36 déclarations de refus pour 2013.



Concernant l’euthanasie, mes services ont enregistré 127 déclarations (en ce compris le renouvellement) en 2012, et 134 déclarations pour la période 2013.



Cette progression importante des déclarations de dons d'organes en 2012 s’explique, en grande partie, par la sensibilisation menée par l’asbl «Chaîne de Vies».



Monsieur le Bourgmestre et moi-même travaillons activement sur plusieurs plans pour pouvoir honorer l’objectif, fixé dans le Projet de Ville, à savoir qu’en 2022, 10% des Liégeois-es se déclareront comme donneurs. Un objectif dont nous sommes actuellement encore bien loin…



Mais nous avons à cœur de poursuivre les efforts de sensibilisation déjà entrepris.



Comme chaque année, j’organise une action de sensibilisation au moment de la Saint Valentin ( « Pour la St Valentin dites – oui! ») où une information est donnée aux Citoyens, à la Cité administrative. L'an dernier, nous avons, d'ailleurs, créé des cartes de « Donneur d’organes »



Cette sensibilisation devrait s'étendre aux Mairies de quartier.



Toujours sur le don d’organes, mais également l’expression de recours à l’euthanasie, mes services coordonnent actuellement une large campagne de sensibilisation sur ces sujets avec le concours de l’Echevinat de la Santé, du Service Communication de la Ville, et des Services de la Province.



L’objectif poursuivi est de sensibiliser à ces questions essentielles lorsque les citoyens effectuent d’autres démarches administratives, notamment dans les mairies de quartier.



Autrement dit, nous voulons agir rapidement, et profiter des dispositifs de proximité que sont les mairies de quartier pour inciter le citoyen, présent avec sa carte d’identité, à se prononcer sur ces questions dans la foulée des démarches qu’il est en train d’effectuer.



Enfin, mes services sont en train de coordonner une large délégation d'agents communaux afin de pouvoir enregistrer formellement l’expression d’être donneurs d’organes ou de se prononcer en faveur de l’euthanasie, le 25 mai 2014, jour des élections, au sein des bureaux de vote.



Dans la logique selon laquelle il faut profiter d’un moment où tous les citoyens sont présents et munis de leur carte d’identité pour les encourager à se prononcer formellement sur ces questions.



Évidemment, cette initiative devrait être largement relayée afin d’inciter nos concitoyens à envisager cette démarche comme un geste fort de citoyen et de solidarité !







Julie FERNANDEZ FERNANDEZ

Echevin de l’Etat civil

Conseil Communal, 12 novembre 2013





Réponse de Julie FERNANDEZ FERNANDEZ, Echevin de l'Etat civil à l'interpellation concernant les déclarations anticipées en matière d'euthanasie et les modalités d’expression de la volonté d’être donneur d’organes.

Les dernières actualités au conseil communal

Ice bucket Challenge

22 aout 2014

La Mediacité

23 novembre 2009