Chambre

Monsieur le Ministre,

Ce 12 janvier, le MRA a dû fermer ses portes pour la journée.

La cause ? Pas de personnel suffisant pour assurer la sécurité des collections et du public.

Il semble bien que vos décisions de restrictions budgétaires continuent à avoir un impact visible qui conduit à des dysfonctionnements de cette institution importante, qui fait pourtant payer ses entrées depuis 1 an alors que le musée était accessible gratuitement depuis 1920.

Bref, après les démissions en cascade, le retard dans la désignation des successeurs et les incertitudes concernant l’avenir de l’institution (sans compter à terme vos velléités de régionalisation et de privatisation potentielles des collections), je pense que je peux clairement affirmer une nouvelle fois, preuve à l’appui, que vous avez déclaré la guerre à cette institution scientifique. Cette situation risque, à terme, de la conduire à baisser les armes définitivement.

J’aimerais donc, Monsieur le Ministre, vous poser les questions suivantes :

- Comment expliquez-vous la « fermeture forcée » du MRA ce jeudi ?
- D’autres jours de fermetures pour manque de moyens et de personnel sont-ils prévus ou à craindre en 2017 ?
- Où en êtes-vous dans la mise en place de votre « War Heritage Institute » ? Qu’en sera-t-il en termes de moyens humains (nombre suffisant d’équivalents temps-pleins pour assurer le fonctionnement optimal de la future institution) et budgétaires ?
- Par ailleurs, le remplacement du personnel militaire actuellement en fonction au MRA est-il assuré, une fois que celui-ci partira progressivement à la retraite ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

Le Ministre de la Défense nationale indique que la fermeture à titre exceptionnel du MRA était due à des congés maladie de membres du personnel qui ne pouvaient être remplacés. Il ajoute, que, pour éviter de nouvelles fermetures, le directeur ad interim fera appel à son détachement de Bastogne.

Concernant le War Heritage Institute (WHI), il indique qu’il recevra les moyens nécessaires à son fonctionnement mais que l’objectif est un WHI autonome sans militaires en 2030.


A cette réponse, Julie Fernandez Fernandez réplique :

Monsieur le ministre, c'est amusant, parce que vous vous justifiez en me disant que c'est annoncé sur le portail, mais vous, vous l'apprenez par la presse. C'est quelque chose d'important. Je m'inquiète un peu que, comme ministre de tutelle, vous l'appreniez par la presse.
Beaucoup de choses sont importantes, monsieur le ministre. Il y a évidemment de nombreuses choses plus importantes. Ce qui est sans doute plus important que le MRA, c'est la volonté de la N-VA de toucher encore une fois à Bruxelles, ici par le biais de ce musée, en sabotant une de ses institutions. C'est la vérité. C'est un biais. C'est ce que vous faites par ailleurs dans votre politique et la politique de ce gouvernement.
Monsieur le ministre, il y a évidemment des choses bien plus importantes que la fermeture d'un jour du MRA. Ces choses plus importantes, c'est ce que cache cette fermeture.

(Retrouvez le texte intégral dans le compte-rendu de la commission de la Défense nationale du 25 janvier 2017, disponible sur le site de www.LaChambre.be).

L'explosion d'un F-16 belge

07 novembre 2018

L'exposition temporaire du MRA

19 septembre 2018

Le War Heritage Institute

18 juillet 2018

Le remplacement des F-16

28 fevrier 2018

Retour vers le soudan

22 decembre 2017

Le plan Grand Froid

29 novembre 2017

Qu'en est-il des F-16

18 octobre 2017

#catalanReferendum

05 octobre 2017

Pension des militaires

30 mars 2017

L’avenir du SEDEE

16 novembre 2016

La prime de bilinguisme

13 juillet 2016

Les lieux de Mémoire

21 mars 2016

Le recours de l’ATCC

27 janvier 2016

Le statut du militaire

10 decembre 2015

La situation au Burundi

09 decembre 2015

Le sauvetage en mer

15 septembre 2015

Air Control Traffic Center

09 septembre 2015

01 juin 2015

Budget du SGRS

11 fevrier 2015

15 octobre 2014