Chambre

Question de Mme Julie Fernandez Fernandez, députée, à M. Théo FRANCKEN, Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, concernant la situation au Parc Maximilien.

Monsieur Francken,
Depuis plusieurs semaines, la population s’émeut de la situation au Parc Maximilien. Comme elle l’avait déjà fait en 2015 lors de la première crise « cristallisée » autour de ce lieu devenu symbolique de la situation humanitaire qui découle de la politique d’asile de ce Gouvernement.
Pour faire court, plusieurs centaines de migrants – majoritairement des hommes seuls mais également des femmes et des mineurs, parfois non accompagnés - se retrouvent dans ce Parc dans des conditions sanitaires déplorables, au point qu’elles en deviennent un véritable problème de santé publique, pour les migrants, pour les riverains, pour les agents de la fonction publique, pour les citoyens qui viennent apporter un peu d’humanité sur le terrain. Il y a la gale et la tuberculose, Monsieur Francken, dans la capitale de l’Europe, au 21ème siècle.
Encore une fois, hélas, ce sont les autorités locales, les ONG et les simples citoyens qui doivent prendre la situation en main pour compenser l’inaction des autorités fédérales.
Qu’on en juge : C’est la Ville de Bruxelles qui doit mettre à disposition (gratuitement) des locaux à Médecins du Monde pour permettre des consultations médicales. C’est la Ville de Bruxelles qui doit mettre à disposition (gratuitement) des WC et des containers dans le parc. C’est la Ville de Bruxelles qui doit mettre quotidiennement sur le terrain les agents du CPAS, les Gardiens de la Paix, des espaces verts ( !) de la propreté publique pour tenter de garantir des conditions de vie acceptables pour les nombreux riverains dans ce quartier très densément peuplé et le minimum de dignité pour les personnes dans le parc. Même pour les orienter vers les services de Fedasil ou pour détecter les personnes les plus vulnérables pour les mettre à l’abri !

Mes questions seront simples :

• Que font vos services, concrètement, pour la prise en charge de ces personnes ?

• Vous vous réjouissez d’une chute du nombre de demandes. Comment ont-elles évolué ces derniers mois et comment sont-elles traitées ?

• En ce qui concerne les personnes ayant été déférées à vos services par les services de police, comment sont-elles traitées ? Il me revient que la plupart sont envoyées en centres fermés : comment y sont-elles informées de leurs droits ? Comment, d’ailleurs, sont-elles informées de leurs droits AVANT d’être enfermées ?

• Au niveau de la santé, quelles mesures prenez-vous, éventuellement en concertation avec vos collègues compétents, pour agir sur le terrain ?

• On se souvient du grand renfort de publicité que vous avez donné aux efforts pour empêcher les migrants de Calais d’arriver sur les plages flamandes. Quels sont les moyens que vous déployez contre les filières qui amènent ces personnes jusqu’à Bruxelles ? Comme vos services sont amenés à collaborer avec la police judiciaire notamment dans ce domaine, quels réseaux avez-vous participé à démanteler depuis cet été ? Dans combien de dossiers judiciaires vos services ont-ils collaboré ? Combien ont donné lieu à des condamnations ?


Je suis impatiente d’entendre vos réponses.

Question de Mme Julie Fernandez Fernandez à M. Théo FRANCKEN, Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, concernant la situation au Parc Maximilien en la Commission de l'Intérieur, des Affaires générales et de la Fonction publique

Réplique

Nous ne voulons pas non plus d'un bidonville où les autorités locales, les bénévoles, les ONG et les migrants sont livrés à eux-mêmes. Votre politique du déni et du "tout répressif" crée les conditions d'une jungle de Calais à Bruxelles. Les citoyens se mobilisent pour compenser votre inaction.
Vous laissez la situation se dégrader pour jeter l'opprobre sur les étrangers, puis prétendre que vous allez nettoyer et faire une démonstration de force. Le premier ministre remercie les forces de police mais oublie tous ceux qui s'attèlent à résoudre la crise humanitaire que vous provoquez en partie.
Vous devez collaborer avec la Ville et la Région de Bruxelles. Vous n'avez pas répondu à mes questions. Qui met à disposition des sanitaires, des locaux et des agents?
Il ne suffit pas de fermer des parkings pour démanteler des réseaux.
Il est urgent que vous preniez les mesures qui s'imposent. Il est peut-être déjà trop tard!



Retrouvez l’intégralité des échanges sur www.lachambre.be

La Chambre des Représentants, Commission de l'Intérieur, des Affaires générales et de la Fonction publique.
Bruxelles, mercredi 4 octobre 2017.

L'explosion d'un F-16 belge

07 novembre 2018

L'exposition temporaire du MRA

19 septembre 2018

Le War Heritage Institute

18 juillet 2018

Le remplacement des F-16

28 fevrier 2018

Retour vers le soudan

22 decembre 2017

Le plan Grand Froid

29 novembre 2017

Qu'en est-il des F-16

18 octobre 2017

#catalanReferendum

05 octobre 2017

Pension des militaires

30 mars 2017

L’avenir du SEDEE

16 novembre 2016

La prime de bilinguisme

13 juillet 2016

Les lieux de Mémoire

21 mars 2016

Le recours de l’ATCC

27 janvier 2016

Le statut du militaire

10 decembre 2015

La situation au Burundi

09 decembre 2015

Le sauvetage en mer

15 septembre 2015

Air Control Traffic Center

09 septembre 2015

01 juin 2015

Budget du SGRS

11 fevrier 2015

15 octobre 2014