Chambre

Monsieur le Ministre,

Comme nous l’avons rappelé à l’entame de cette commission, le Ps a toujours soutenu le principe d’ « Aide à la nation » qui se doit d’être une mission essentielle de notre armée.

La priorité première de la Défense nationale est, et doit rester, l’opérationnalité internationale de notre pays. Cependant, quand la Défense n’utilise pas son personnel, son matériel et son infrastructure pour ses missions ou la préparation de celles-ci, elle doit les mettre au maximum au service de la société civile. Or rappelons que le nombre de militaires belges déployés à l’étranger a rarement été aussi bas que sous ce gouvernent…

Si ces interventions au profit du civil doivent bien évidemment continuer d’être subordonnées à une demande émanant des autorités civiles compétentes, je m’étonne dès lors que votre gouvernement semble préférer recourir à des moyens parfois privés comme vient de me le préciser le Secrétaire d’Etat à l’Asile et l’Immigration il y a quelques minutes, alors que la Défense dispose de ressources humaines et matérielles (tentes, sanitaires, douches mobiles, …) non utilisées. Celles-ci auraient dû clairement être plus et mieux mises à disposition des autorités compétentes par le gouvernement fédéral afin de venir en aide aux demandeurs d’asile qui, par manque de prévoyance du Fédéral, ont dû souvent, pendant plusieurs semaines, dormir à la rue devant l’Office des étrangers.

J’aimerais dès lors, Monsieur le Ministre, vous poser les questions suivantes afin de dresser le bilan de l’implication de votre département dans ce cadre :

- En dehors des anciennes casernes mises à disposition, quelles ont été jusqu’aujourd’hui précisément les moyens humains et matériels de la Défense nationale mis à disposition dans le cadre de cette nouvelle crise de l’accueil et dans la situation qui a prévalu au parc Maximilien ?
- Pourquoi des moyens additionnels comme des tentes et des blocs sanitaires de l’armée n’ont pas été mis à disposition des autorités civiles afin d’apporter une solution d’urgence aux demandeurs d’asile attendant devant l’Office des étrangers ?
- A l’avenir, comptez-vous prendre des initiatives nouvelles pour que des moyens additionnels au niveau de la Défense soient mis à disposition des autorités civiles pour faire face à de telles situations ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Julie Fernandez Fernandez
Députée fédérale
Commission Défense, le 28 octobre 2015.

Question posée à M. le Ministre de la Défense sur l'Aide à la Nation dans le cadre de la "crise de l'asile".

L'explosion d'un F-16 belge

07 novembre 2018

L'exposition temporaire du MRA

19 septembre 2018

Le War Heritage Institute

18 juillet 2018

Le remplacement des F-16

28 fevrier 2018

Retour vers le soudan

22 decembre 2017

Le plan Grand Froid

29 novembre 2017

Qu'en est-il des F-16

18 octobre 2017

#catalanReferendum

05 octobre 2017

Pension des militaires

30 mars 2017

L’avenir du SEDEE

16 novembre 2016

La prime de bilinguisme

13 juillet 2016

Les lieux de Mémoire

21 mars 2016

Le recours de l’ATCC

27 janvier 2016

Le statut du militaire

10 decembre 2015

La situation au Burundi

09 decembre 2015

Le sauvetage en mer

15 septembre 2015

Air Control Traffic Center

09 septembre 2015

01 juin 2015

Budget du SGRS

11 fevrier 2015

15 octobre 2014