Chambre

Question de Mme Julie Fernandez Fernandez au secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, chargé de la Simplification administrative, adjoint au ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, sur "les mesures alternatives à la détention"

Monsieur le président, monsieur Francken, dans un échange de courriers, le Commissariat encourage la Belgique à investir plus en avant dans les procédures alternatives à la détention plutôt que de faire marche arrière dans le domaine, volet sur lequel votre réponse reste muette.

  • Quel est le budget dédié aux maisons de retour et comment a-t-il évolué au cours de cette législature?

  • Combien de places compte le dispositif des maisons de retour et dans quelle mesure ce nombre a-t-il augmenté au cours de cette législature?

  • Dans ce volume, quelle est la part pour laquelle des décisions d’investissement ont été prises sous ce gouvernement et pas sous l’autorité de votre prédécesseur dans la fonction?

  • Enfin, quel est le personnel disponible pour ces maisons de retour et comment se répartit-il entre les implantations?


Réplique

Monsieur le secrétaire d'État, je n'ai pas bien compris si les trois maisons qui ont été ouvertes l'ont été à l'initiative de ce gouvernement ou du gouvernement précédent. Je comprends qu'il y a des familles, et que ce n'est pas de votre volonté, mais nous ouvrons quand même une aile pour les familles dans un centre fermé. Mais nous n'allons pas entamer ce débat dans le cadre de cette question. Je pense que nous y reviendrons ultérieurement.
On peut aussi se demander pourquoi réserver ces maisons aux familles. Nous pourrions peut-être aussi y héberger d'autres personnes, au lieu de les mettre dans des centres fermés.

Face aux chiffres que vous me donnez et à la lecture des différents rapports, je constate que l'efficacité des turtelhuisjes a diminué sous ce gouvernement. J'entends bien que l'enfermement des familles est une exception mais je me demande si le budget assez important qui a été octroyé à cette aile fermée n'aurait pas été plus utile pour l'amélioration de la qualité de l'encadrement. Je peux concevoir qu'il doit être difficile de travailler avec des familles en désespérance qui ont pour objectif de quitter un pays où elles n'ont pas d'avenir mais je pense vraiment que le budget consacré à la création et au fonctionnement de cette aile fermée aurait pu l'être à l'amélioration de l'encadrement dans ces maisons.



Retrouvez l’intégralité des échanges sur www.lachambre.be

La Chambre des Représentants,
Commission de l'Intérieur, des Affaires générales et
de la Fonction publique


Bruxelles, mercredi 20 juin 2018.

L'explosion d'un F-16 belge

07 novembre 2018

L'exposition temporaire du MRA

19 septembre 2018

Le War Heritage Institute

18 juillet 2018

Le remplacement des F-16

28 fevrier 2018

Retour vers le soudan

22 decembre 2017

Le plan Grand Froid

29 novembre 2017

Qu'en est-il des F-16

18 octobre 2017

#catalanReferendum

05 octobre 2017

Pension des militaires

30 mars 2017

L’avenir du SEDEE

16 novembre 2016

La prime de bilinguisme

13 juillet 2016

Les lieux de Mémoire

21 mars 2016

Le recours de l’ATCC

27 janvier 2016

Le statut du militaire

10 decembre 2015

La situation au Burundi

09 decembre 2015

Le sauvetage en mer

15 septembre 2015

Air Control Traffic Center

09 septembre 2015

01 juin 2015

Budget du SGRS

11 fevrier 2015

15 octobre 2014